Lewis Hamilton, l’un des plus grands pilotes de la Formule 1

GLOBE ÉCHOS | 05/07/20 19:49

L’histoire de la Formule 1 a vu passer de grands pilotes comme l’allemand Michael Schumacher, le français Alain Prost et le brésilien Ayrton Senna qui par leur exploit automobile et leur victoire individuelle ont marqué cette discipline. Cependant, parmi ces légendes, il en manque une, le Britannique Lewis Hamilton de chez Mercedes, peut-on le considérer comme le plus grand pilote de la F1 ?

Vainqueur de son sixième titre de champion du monde l’an passé avec l’écurie Mercedes, Lewis Hamilton à peine la carrière terminée est l’un des plus grands pilotes que la Formule 1 ait connu. En deux-cent-cinquante courses, le Britannique a remporté quatre-vingt-quatre Grand Prix, dont vingt-et-un avec l’écurie McLaren et soixante-trois avec l’écurie Mercedes. Des grands prix qui lui ont permis de monter à cent-cinquante-et-une reprise sur le podium. Parmi les légendes de la discipline automobile, seul l’allemand Michael Schumacher le dépasse tout d’abord au nombre de titres de champion du monde avec sept unités et ensuite au nombre de victoires avec quatre-vingt-onze Grand Prix remportées. Des statistiques qui donnent le tournis.

Cependant, le succès du Britannique ne s’est pas construit en un jour. Avant de briller sur les pistes du monde entier, c’est au karting qu’il fait ses grands débuts de 1993 à 2001 accompagné de son père. Dès ses débuts, ses performances au volant attirent l’œil et notamment de Ron Dennis, le patron de l’écurie McLaren qui sera son mentor avant de le recruter en 2007, après des débuts dans l’antichambre de la Formule 1. En 2007 pour ses grands débuts en Formule 1 aux côtés de son coéquipier, l’espagnol Fernando Alonso, Lewis Hamilton confirme les espoirs placés en lui et réalise des merveilles. Deuxième derrière le Finlandais Kimi Raikkonen, le Britannique est proche de remporter le championnat pour sa première participation, mais confirme la saison suivante en remportant son premier titre de champion du monde.

À seulement 23 ans, il bat un premier record et devient le plus jeune pilote à devenir champion du monde, devant Charles Villeneuve et Sebastian Vettel. Les saisons qui suivent, le pilote britannique traverse une période difficile et ne retrouve plus le podium dû en partie des problèmes techniques sur son monoplace qui lui coûteront son titre. Des saisons en dessous de ses performances habituelles qui l'invitent à quitter McLaren et rejoindre en 2013 l’écurie allemande Mercedes. Chez Mercedes, Lewis y retrouve le niveau de ses débuts, pour sa première saison, il remporte deux fois de suite le championnat de 2013 à 2015 et de 2017 à 2019. Également, l’égérie de la Formule 1 s’affirme en dehors du paddock notamment sur les réseaux sociaux et lors de grands événements où il côtoie les grandes stars du sport. S’il continue de battre des records et d’enchaîner les victoires ainsi que les titres de champion du monde, il peut devenir le plus grand pilote de l’histoire.

Mathieu Péan pour Globe Échos

derniers tweets